Université de Strasbourg
Vous êtes ici :  Accueil   >   Formations   >   Masters   >   M2 Chimie Verte   >   Présentation

Présentation

Compétences attendues à l’issue de la formation.

La Chimie Verte est une des facettes du développement durable. L’industrie chimique est un des plus gros secteurs économiques en terme de production et d’emploi à l’échelle nationale et internationale (En France, 17,7 G€ en 2010 ; 175 000 emplois directs et 700 000 emplois indirects créés en 2009). Néanmoins, l’industrie chimique et la chimie en général sont souvent liées à des problèmes environnementaux. Portée par les attentes de la société, la raréfaction des matières premières fossiles, la chimie a une responsabilité et un rôle clé à jouer dans le développement d’une économie durable, avec notamment une réduction de ses impacts sur l’environnement, la mise en place de procédés plus sobres, et une meilleure efficacité énergétique.

Le Master de Chimie, spécialité Chimie Verte, a pour objectif de former des cadres capables de

suivre cette évolution de la chimie et de proposer des solutions. Ces cadres doivent donc être capables de gérer les aspects organisationnels, d’appréhender les aspects recherche & développement (R&D) d’un projet et/ou de proposer un projet de R&D dans le champ d’action de la chimie, en lien avec les problèmes environnementaux et les contraintes législatives de ce domaine.

La particularité d’un titulaire de ce Master est de pouvoir être présent dans de nombreux secteurs d’activité, en chimie bien évidemment, mais aussi en environnement, pharmacie, agroalimentaire, étude et conseils, etc).

Il doit donc posséder des compétences scientifiques générales et disciplinaires en chimie et en environnement, avec des compétences transverses, organisationnelles et relationnelles. Plus précisément, un titulaire du Master Chimie, spécialité Chimie Verte doit :

  • être apte à mobiliser les ressources de plusieurs champs de sciences, fondamentales ou non, pour mener à bien un projet et adopter une approche pluridisciplinaire pour résoudre un problème;
  • être capable d’identifier les problèmes environnementaux liés à une production chimique ;
  • être capable de proposer des méthodes alternatives et propres de synthèse et production chimiques ;
  • être capable d’intégrer les technologies de prévention et de traitement des pollutions et risques ;
  • être capable de s’intégrer dans une organisation (management de projets, synthèse de données et résultats, communication avec des spécialistes comme avec des non-spécialistes, etc )
  • être apte à travailler en contexte international (maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères)

 

Objectifs en termes de connaissances scientifiques

La Chimie Verte est une chimie pour un développement durable. Ce domaine relativement nouveau vise à modifier la pratique de la chimie, notamment au niveau industriel, de façon à réduire voire éliminer l'usage ou la production de substances dangereuses ou toxiques, et cela dès la conception, et a fortiori lors de la fabrication et l'utilisation de produits de l'industrie chimique.

La Chimie Verte est un domaine à la frontière entre la chimie et les sciences de l'environnement. Les spécialistes de ce domaine doivent donc acquérir des connaissances spécifiques à la fois en chimie de base, en chimie "propre" et en environnement. Le programme des enseignements proposés pour cette spécialité suit donc cette répartition.

Compte-tenu de ses objectifs, la Chimie Verte requiert, outre la maîtrise des méthodes inhérentes à la synthèse et la caractérisation de molécules et matériaux, de:

  • connaitre les méthodes alternatives et propres de synthèse et de production chimiques,
  • connaître les risques liés à ces activités, industrielles ou non,
  • connaître les technologies de prévention et de traitement des pollutions,
  • avoir des connaissances sur la législation et les normes en vigueur, notamment dans le domaine de l'environnement (REACH, etc).

Le coeur de cette spécialité est donc la chimie au plus haut niveau, d’où la mutualisation en M1 avec la spécialité Chimie Moléculaire et Supramoléculaire. Un accent important a été mis sur les aspects pratiques avec 3 UE obligatoires de techniques et approches expérimentales. Les aspects environnementaux sont puisés dans un panel d’UE spécialisées, essentiellement issues du Master d’Ingéniérie Environnementales (ISIE) proposées par l’EOST (Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre). Ces divers aspects environnementaux sont essentiellement proposés sous forme modulable pour répondre aux objectifs de carrière des étudiants et pour tenir compte de la diversité des débouchés possibles (cf plus loin).

 

Public concerné et modalités de recrutement des étudiants

Cette formation s'adresse à des étudiants ayant une licence ou un diplôme équivalent en chimie, chimie physique, chimie biologique, etc.

L’admission en Master spécialité Chimie Verte se fait dans un premier temps sur examen des dossiers de candidature, puis à l'issue d'une audition, permettant d'évaluer les motivations des étudiants et éventuellement vérifier leur niveau de connaissances.